Lumbago du sportif

Lumbago du sportif

On retrouve souvent chez de nombreux sportifs des douleurs du bas du dos. Qui n’est pas allé voir un ostéopathe ou un médecin avec ce motif de consultation ?

Cette souffrance du bas du dos peut venir d’une cause sus-jacente .Son traitement est spécifique.

Prenons le cas d’un golfeur qui vient de faire sa séance de practice. Suite à une répétition de swings  et de frappe de balle, la douleur commence à se faire sentir dans le bas du dos (région lombaire), à gauche et un peu dans la fesse. Tout cela laisse penser à une dysfonction de la charnière dorso-lombaire. On appelle cela le «faux lumbago».

Cette charnière, qui se situe à la fin du rachis dorsale (composé de 12 vertèbres dorsales) et au début du rachis lombaire (composé de 5 vertèbres lombaires) se caractérise par la zone appelée D12/L1.C’est à ce niveau que de nombreuses contraintes mécaniques  sont exercées. De là, passe les  nerfs du plexus lombaires.

Ils innervent les muscles longeant la colonne, traversent le bassin par un tunnel fibreux et donnent la sensibilité des fesses. On comprend bien que leur irritation provoque une contracture musculaire basse, une douleur du bassin, et une irradiation vers les fesses. C’est le syndrome de la charnière dorso-lombaire.

Les symptômes ressemblent beaucoup à un lumbago  mais il est important d’aller investiguer la charnière dorso-lombaire.

Prévention : le gainage constitue un grand classique pour renforcer les muscles entourant la colonne vertébrale et les muscles abdominaux. Ils permettent le maintien de  la colonne vertébrale et l’amortissement  des chocs répétés.

Il ne faut pas oublier de travailler aussi les muscles abdominaux obliques et l’ensemble du corps avec une pratique régulière et adaptée du sport.